1984 / 1985 • Mouvements

La maison rue Robert-Houdin

Les travaux de réhabilitation en 1985. Chantier pilote proposé par l’association municipale Ambre et la Chambre des métiers de Loir et Cher.


Caserta (Italie)

Échange culturel entre l’Italie et la France. Cinq photographes de chaque pays sont allés visiter et photographier les Châteaux de Caserta, près de Napoli, et Versailles. Une exposition itinérante a circulé entre les deux pays.

Journal 1985

22 avril
Il y a deux semaines Denis Roche m’a téléphoné pour me proposer de partir rapidement à Caserta près de Naples, dans le cadre d’un échange entre l’Italie et la France. Quatre autres photographes Français feront le voyage à d’autres moments et cinq Italiens poseront leur regard au château de Versailles.

25 avril
Aujourd’hui le château est fermé, jour férié, une foule est dispersée sur la pelouse devant le monument. Je crois rêver. Trois enfants sur le siège arrière d’une Fiat 500 et les parents devant. Tout autour plein d’autres petites voitures. Parfois c’est seulement deux amoureux, les dossiers des sièges avant sont baissés, les jambes sur le tableau de bord. Partout des militaires, je n’en ai jamais vu autant, tous très dignes, ils sont beaux et se savent beaux, ils ne regardent pas les filles, ce sont elles qui les regardent. Et des familles entières qui sont venues avec tables, chaises, le panier et le vino bianco, le jeu de carte et la radio.
Le soleil tente de se cacher derrière un voile de nuages.
J’attends le bus numéro 7.

26 avril
J’ai revu deux enfants que j’avais croisé sur la place du château hier. Intrigués par l’appareil photo ils étaient venus me parler. Je ne les reconnaissais pas avec leur blouse noire d’écolier, col blanc et nœud rouge. L’un me parlait en me prenant par l’épaule, heureux de m’avoir reconnu, je me baissais pour l’écouter, li francese. Avec peu de mots et quelques gestes je tentais de lui expliquer pourquoi j’étais là. L’autre l’interrompait, prenant la parole en pensant se faire mieux comprendre.

De gros nuages m’ont suggéré d’interrompre ma promenade dans le parc.
Je crois voir défiler tous les enfants d’Italie.



La Borne

Par l’intermédiaire de John Bailey et Bernard Thimonnier, l’association des potiers m’avait demandé de répertorier les différents fours du village de potiers, prendre des photographies des ateliers ainsi que les réalisations des artistes artisans.

D’autres images à venir…



Suite 1986…