1986 / 1987 • Fractions

L’Eure et Loir

Projet d’édition d’un album…
Commande d’un éditeur du département. Il me donna une liste de sites et monuments, me laissant la liberté dans le choix de la couleur ou du noir et blanc, la manière de les aborder, etc. Ces images devaient illustrer le texte d’un rédacteur du journal local l’Écho Républicain.
L’ensemble que je lui présentais ne fut pas très apprécié et j’ignore encore aujourd’hui le nombre d’images qui auraient été choisies.
Quelques années plus tard, un ami, collectionneur d’appareils photo, passait du temps à fouiller, chiner sur le site ebay. Il retenait une annonce et m’en fit part. Quelqu’un vendait un ou deux kilos de photographies de Felipe Martinez ! Cet éditeur avait gardé son élégance ! tirer parti d’un travail qu’il n’avait guère apprécié, pour sa lourdeur ?


FRAC Centre

Pour cette série je fis appel à mes propres souvenirs en établissant trois listes. L’une était un inventaire de ma mémoire de la plus lointaine à la plus proche. La seconde était les sites caractérisants la région, Chambord, Chartres… La troisième, les noms de sites ou éléments urbains communs à presque toutes nos villes, cimetière, gare, parcs…

Je commençais par revisiter chaque lieu identifié de mon histoire. Je ne retenais que ceux pouvant faire partie des deux autres listes. Puis je décidais de me confronter au monument, Chambord, en allant là où sa dimension est invisible, au-dessus de l’escalier à double révolution. Je préférais la cathédrale d’Orléans à celle de Chartres, pour son ambitieuse apparence. Je visitais parcs et jardins, terrasses de café, promenades au bord du Loiret, gares ferroviaires grandes et petites.

J’imaginais un récit constitué de quinze photographies, 15 moments enregistrés en même temps. Une sorte d’instant photographique déployé pour révéler une ville dans laquelle la vie ne serait que possibilité. Un instant photographique multiple qui nous permettrait de pénétrer le temps. Je donnais comme titre, non pas le nom du site ou du monument, mais juste celui de l’objet qu’il représentait. Château, Cathédrale, Terrasse, Cimetière. Les points de départ et d’arrivée Parking et Gare pouvant être intervertis.

Série constituée de 15 photographies. Épreuves tirées sur papier baryté. Format 50x60cm, numérotées en sept exemplaires.
Elle a fait l’objet d’un vol lors d’un prêt. Avec le FRAC, nous avons convenu de ne pas remplacer deux tirages épuisés « Plage » et « Terrasse ». Substitués par deux nouveaux d’un format 10x12cm. Deux nouvelles photographies réalisées soit en Espagne soit en Italie ont été ajoutées à la série.

Territoire photographique Géographie photographiée, premier catalogue des acquisitions du FRAC Centre,



Titres, étiquettes et exposition à Saint Benoît du Sault

Juillet 1987
Les titres des images de cette série (15 photographies 50×60 cm) étaient les contacts (10×12 cm) mal traités et collés sur de vieux cartons.
Ailleurs, distances et temps.



Journal 1987

25 août
Bordeaux, Catherine dans son appartement d’étudiante, ses étagères pleines de dossiers, pneumologie, dermatologie, stomatologie, neurologie, ORL… je retrouve ses sourires, ses gestes, sa ville aussi. Je ne pourrais pas y faire de photos, mon séjour est trop court.
Aujourd’hui il fait presque soleil et j’aimerais voir l’Océan.

26 août
Hier soir elle a regardé quelques-unes de mes dernières photographies. Je lui ai raconté tout ce qui était à côté des images. Je l’écoute, je la regarde pour mieux évaluer ma raison. Elle semblait heureuse de voir ces photos.
Je lui ai parlé de l’Espagne. Elle m’a raconté une semaine au Maroc.


Suite 1987 / 1988…